Édito et FIP du 11 novembre 2018

Feuille d’information paroissiale du dimanche 11 novembre 2018

 

« Elle a donné tout ce qu’elle avait pour vivre » !

Qu’il a de drôles d’idées ce prophète Élie
alors que la famine sévit dans le pays :
demander à une pauvre veuve de Sarepta,
seule avec son Fils… de lui préparer un repas !

D’autant qu’elle lui avoue qu’il ne lui reste plus rien
qu’un peu d’huile et de farine pour un ultime “festin”,
avec son fils, résignée, attendant le trépas…
“Confiance, n’aie pas peur. De rien, tu ne manqueras !”

Donner son “nécessaire” et pas son “superflu”,
c’est ce que fera, sous les yeux de Jésus
une autre veuve, à l’inverse des scribes
qui “s’exhibent” sans livrer de leur coeur, une bribe !

Tant qu’on n’a pas tout donné, on n’a rien donné.
Jésus lui-même, pas un instant n’a hésité
à offrir ce qu’il avait, ce qu’il était, sur la Croix
pour nous sauver du péché, une bonne fois !

Quand nous donnons en aumône notre argent,
notre écoute… Que ce soit en nous engageant,
en faisant tout pour que l’autre puisse exister,
l’autorisant à se donner… à nous aimer ! …

Nous ne pouvons pas ne pas penser aujourd’hui
aux morts de la Grande Guerre, qui pour la patrie
ont offert leur vie… et que nos valeurs perdurent…
Que la fraternité s’ouvre à tous, sans mesure !
 

 

 Père Bernard Quéruel 

 


 
Likez et partagez notre page Facebook, pour être informés de notre actualité!