Editorial du dimanche 4 octobre 2015

« Tous deux deviendront une seule chair »

Dieu fit l’Homme à son image nous dit la Genèse.

Lhomme, puis la femme, il le créa à son aise,

car il a fallu que tombe sur “Ish” un mystérieux sommeil

pour que “Ischa”, tirée de son côté, s’éveille !

 

A cause de cela l’homme quittera père et mère,

s’attachera à sa femme : avec elle… une seule chair !

Jésus ajoutera « ce que Dieu a uni

que l’homme ne le sépare pas » : le mariage est défini !

 

« Une seule chair »… pourtant chacun reste lui-même

dans le couple, comme dans la Trinité où Dieu aime

Le Père… ce “je “ qui dit à Jésus « “Tu” es mon Fils

en qui j’ai mis tout mon amour… » Ce “nous” Esprit !

 

Ainsi le couple est icône du Dieu Trinité.

Un “je”, un “tu”, un “nous” espace d’intimité,

fécond qui s’ouvre à bien d’autres et aux tout petits

car l’Amour ne referme personne sur son nombril !

 

Nul doute : ce n’est pas par hasard que ce synode

sur la famille s’ouvre aujourd’hui, épisode

qui sûr, en redira au monde le fondement,

accueillant ceux qui restent meurtris profondément !

Père Bernard Quéruel