Editorial du dimanche 24 juin 2012

MISSION EXCEPTIONNELLE

Jean Baptiste que nous fêtons aujourd’hui, occupe une place spécifique dans l’histoire du salut.  Il avait reçu de Dieu la mission exceptionnelle de reconnaître, d’accueillir et de pro-clamer la venue du Christ, le Messie, et le Fils bien-aimé du Père. Chaque mission reçue et accomplie fait avancer les projets de Dieu.

La mission de Jean fut annoncée à son père, alors de service dans le Temple.  Du message de l’ange, retenons cette phrase prophétique :  « Il sera rempli de l’Esprit Saint dès le sein de sa mère ».  Seul l’Esprit Saint peut donner assez de lumière intérieure pour entendre et pour reconnaître la voix du Seigneur.  Seul l’Esprit Saint peut donner assez de force et d’amour pour surmonter les obstacles et pour permettre de remplir une mission aussi exceptionnelle que le fut celle de Jean.

Pour mieux se préparer à sa mission, Jean se retira au désert.  Pour les Juifs, le désert était le lieu du dépouillement, du silence où Dieu parle à son peuple, le lieu de purification qui prépare à entrer dans la terre promise pour y accueillir le Messie ;  c’est un lieu de simple passage du peuple en marche, vers l’avenir de Dieu.

Lorsqu’il surgira du désert, il proclamera tout cela, net et clair.  « En ces jours-là, apparaît Jean le baptiseur, prêchant dans le désert : Faites pénitence, car le règne de Dieu est proche.  Je vous baptise dans l’eau pour la pénitence.  Mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi.  Il vous baptisera dans l’Esprit de feu. »

Il ira jusqu’au bout de sa mission.  Il fera signe à ses disciples de suivre Jésus.  « Le lendemain, Jean se tenait encore là, ainsi que deux de ses disciples.  Et attachant son regard sur Jésus qui passait, il dit : “voici, l’agneau de Dieu”. Les deux disciples entendirent ce qu’il disait et suivirent Jésus ».  Jean a présenté Jésus à tous les hommes pour une nouvelle alliance.

Le Christ n’aura jamais fini de se présenter à l’humanité, de génération en génération.  Et nous, les baptisés dans l’Esprit Saint et le feu, nous sommes appelés à témoigner par nos actes et nos paroles que le Christ est le Fils de Dieu sauveur.

Nous serons signe d’une présence, celle du Christ qui vient témoigner de l’amour du Père.  Nous serons lumière pour aider les hommes de notre génération à discerner ce qui peut les aider dans leur marche vers le Christ.   Nous serons signes quoique pécheurs si, sans cesse, nous sommes en travail de conversion ; si nous voulons orienter nos efforts vers la réussite des projets de Dieu, et vers la gloire de Dieu.

 

Père Joseph Hunt