Édito et FIP du 10 mars 2019

Feuille d’information paroissiale du dimanche 10 mars 2019


 

« Ne nous laisse pas entrer en tentation »

En entrant dans ce temps de carême, nous entendons le récit des tentations suscitées par le Satan et vaincues par Jésus dans le désert de Judée. Non qu’Il aurait pu tomber puisqu’Il est rempli d’Esprit Saint ; mais Il voulait que nous sachions que Lui résiste et gagne là où nous tombons. C’est pour nous qu’Il mène ce combat spirituel. C’est pour que nous sachions que, sans Lui, nous tomberons.

Je dis cela en suivant comme vous, effrayé (et combatif) l’actualité de l’Église. Voilà bien longtemps que le Malin rode sur la terre et dans l’Eglise, près des plus grands pécheurs et des plus grands saints. Et malgré toutes nos défaites et nos déroutes, nous continuons d’affirmer que Jésus l’a vaincu. Oui, je le crois. Sinon, je serais abattu ou résigné. Mais ce qu’Il a gagné pour nous (la victoire sur le mal), c’est à chacun de nous, dans la foi de l’Église, à se “l’approprier”, à la faire sienne.

Le temps du Carême est le combat pour laisser le Christ vaincre le Mal en nous et dans le monde. Jésus a choisi de ne pas être vainqueur du mal sans nous associer à son combat, sans notre volontariat, sans notre liberté. C’est exactement cela la foi chrétienne : désirer que le Christ et son Esprit gouvernent ma vie. Lorsqu’un homme considère son pouvoir (son ascendant, son statut…) sur d’autres, il tombera dans la domination (sous toutes ces formes, même celles qu’on n’imaginait pas !). S’il reste greffé sur le Serviteur de Dieu qu’est le Christ, il sera aussi tenté, mais il appellera le Seigneur : « ne me laisse pas entrer en tentation ».

 

Père Philippe Marsset

Je vous recommande pendant ce Carême, ce petit livre d’Adrien Candiard
« A Philémon », réflexions sur la liberté chrétienne, au Cerf.

 

 


 
Likez et partagez notre page Facebook, pour être informés de notre actualité!