850 ème anniversaire de Notre Dame de Paris

Pèlerinage des paroisses du 18ème, le samedi 23 févrierDu 12 décembre 2012 au 24 novembre 2013, à l’occasion du 850e anniversaire de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ce sont autant d’années d’Histoire, d’Art et de Spiritualité qui sont célébrées au cœur de la Cité.

 1163 – 2013 : ce 850e anniversaire de la cathédrale Notre-Dame de Paris, longtemps symbole de la grandeur de la capitale et aujourd’hui témoin de son rôle religieux important dans l’Histoire, est marqué par de nombreuses festivités, cérémonies et actions de grâces qui auront lieu jusqu’à la fin de l’année 2013. De grandes réalisations culturelles, dont certaines s’inscriront en droite ligne des bâtisseurs de cathédrales, auront également lieu. Un programme à la grandeur du chantier que fut celui de Notre-Dame il y a huit siècles et demi.

Samedi 2 février : Jubilé des enfants avec la bénédiction des 8 nouvelles cloches et du bourdon.

Samedi 23  février:

Ce pèlerinage est une démarche prenant tout son sens durant cette Année de la Foi.

“L’indulgence plénière sera concédée chaque fois que les fidèles assisteront à au moins trois prédications de mission, ou à trois leçons consacrées aux actes conciliaires ou aux articles du Catéchisme.
Chaque fois qu’ils visiteront en pèlerins une basilique papale, une catacombe, une cathédrale ou un sanctuaire désigné par l’ordinaire du lieu, et prendront part à une cérémonie ou se recueilleront et réciteront le Pater, le Credo, les invocations à la Vierge, aux Apôtres ou aux saints patrons.
Chaque fois qu’au jour fixé par l’ordinaire du lieu et aux solennités ils assisteront à la messe ou aux vêpres, comprenant la profession de foi.
Chaque fois qu’ils visiteront un baptistère ou des fons pour y renouveler leurs promesses baptismales.
Dans des occasions solennelles, les évêques et clercs dûment délégués pourront accorder la bénédiction papale à laquelle est attachée l’indulgence plénière.”
Les sanctuaires désignés à Paris pour cette indulgence sont: la cathédrale ND de Paris, la Basilique du Sacré Cœur, la Basilique ND des Victoires, …

Qu’est-ce que l’indulgence plénière ?

Dans sa miséricorde infinie, Dieu nous offre la grâce du pardon de nos péchés dans le sacrement de la réconciliation.
Notre péché, même remis, crée en nous, dans les autres et dans le monde un désordre et des dommages. Nous sommes appelés, autant que possible, à y remédier. Une fois pardonné, nous savons que nous avons encore besoin d’une démarche de pénitence pour purifier en nous tout attachement au péché et guérir des séquelles de celui-ci.

Dans la communion des saints, nous sommes étroitement unis, dans le Christ, les uns aux autres, de telle manière que, dans cette démarche de pénitence, nous pouvons être aidés par nos frères et sœurs qui vivent plus intensément de l’amour de Dieu et en particulier les saints.

L’indulgence est la rémission – obtenue par grâce de Dieu dans la communion des saints – de la peine temporelle due au péché déjà pardonné par la miséricorde divine.

L’indulgence peut être obtenue en faveur des défunts qui ont encore besoin d’une purification (purgatoire) afin d’entrer dans la pleine communion de l’amour de Dieu.

L’Église, à qui ont été confiés le ministère de la réconciliation et le pouvoir de lier et de délier, dispose de la manière dont cette indulgence divine peut-être reçue.

 

Dans le Diocèse de Paris, parmi les dispositions du Pape, voici celles qui s’appliquent à Notre Dame de Clignancourt

Chaque fois que les fidèles participeront à au moins trois temps d’enseignement sur le Concile Vatican II ou sur le Catéchisme de l’Église Catholique dans leur paroisse ou à la cathédrale Notre-Dame, par exemple à l’occasion des Conférences de Carême. 

Au cours de la Vigile pascale, le 30 mars 2013, date à laquelle la profession de foi sera particulièrement soulignée dans le diocèse de Paris.

Le 24 novembre 2013, en la solennité de Jésus Christ Roi de l’univers, par laquelle se conclura l’Année de la foi, en recevant la Bénédiction papale qui conclura l’Année de la Foi.