Édito, poème et FIP du 24 mai

Feuille d’information paroissiale du dimanche 24 mai 2020

 

7e dimanche de Pâques 24 mai 2020
Entre l’Ascension et la Pentecôte

Un commentaire de la Parole de Dieu sur le mystère de l’Ascension 
(Actes des apôtres 1, 1-11)

En contemplant le crucifix ou l’image qui représente la résurrection de Jésus Christ, nous sommes parfois comme les Galiléens qui restent à regarder Jésus montée au ciel. Nous pouvons ressentir une sorte de nostalgie en regardant là-haut le mystère de l’Ascension.

Dans notre propre cheminement, nous pouvons avoir l’impression que nous possédons une certaine logique ou une capacité de raisonnement de la foi tout comme les argumentations dans les sciences. Il peut y avoir des moments où nous sommes très joyeux ou satisfaits de résoudre telle ou telle question ou problème posé par le raisonnement logique et par la propriété intellectuelle. On peut ressentir une sorte de fierté pendant un petit moment en voyant nos capacités de raisonnement. Cependant, au fur et à mesure que nous sommes confrontés à d’autres questions plus exigeantes, nous pouvons reconnaître nos limites voire nos incapacités face aux questions difficiles.

Avec ces expériences, nous pouvons entrevoir notre propre cheminement de la foi en Jésus Christ. Nous avançons dans la foi non pas comme une évidence logique où tout le raisonnement et toutes les argumentations sont claires et éclatantes. Mais le cheminement de la foi est comme une suite d’actes libres que nous posons au jour le jour. Oui, la foi en Jésus-Christ est un acte à la fois libre et humble. Que le Seigneur ouvre à sa lumière les yeux de nos cœurs et de nos intelligences ! Tout comme il a envoyé son Esprit Saint sur ses disciples au moment de la pentecôte : l’Esprit de force et de courage. Que le Seigneur vienne en nos cœurs avec cet Esprit ! L’Esprit qui offre l’espérance pour le monde d’aujourd’hui!

Fr Vianney Kim, diacre, aa

 

« Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps.»

C’est l’ultime apparition du Ressuscité.
Il donne rendez-vous aux apôtres confinés
sur la montagne qui domine Jérusalem
pour leur dire adieu…pour leur dire qu’il les aime!

“Quand ils le virent”, respectueux,”ils se prosternèrent.
Pourtant saint Matthieu souligne que certains doutèrent…
mais cela n’arrête pas Jésus qui leur confie
la mission, celle-là même qui a guidé sa vie!

Le doute ne s’oppose pas à la foi, (c’est la peur!)
Il permet de l’approfondir grâce au Défenseur
promis par Jésus… et rend modeste le témoin
qui médite la Parole et entretient le lien!

Il s’agit “d’aller”, de partager aux nations
cette Bonne Nouvelle de la Résurrection.
Le Salut est offert à tous : le Ciel s’est ouvert…
“Baptisons et enseignons” tout homme de l’univers!

Mais l’essentiel est de vivre cette intimité
avec Jésus venu partager notre humanité.
Il demeure avec nous jusqu’à la fin des temps.
Proches de Lui… nous le serons des pauvres tout autant!

P. Bernard Quéruel

 

Vous pouvez télécharger et imprimer la FIP pour vos voisins susceptibles d’être intéressés (en ajoutant éventuellement un petit mot).