Un mot avant les vacances

 Nous voilà au seuil de la traditionnelle dispersion de l’été : familles, amis, paroissiens nous allons vivre chacun, nous l’espérons, des moments culturels, amicaux, sportifs, ou de détente et en tous ces moments, Dieu restera avec nous car « Il a fait sa demeure en nous », comme nous l’avons chanté plusieurs fois cette année.

Deux ou trois nouvelles ou pistes d’attente avant la rentrée :

Vous aurez noté les horaires des messes pendant ces deux mois d’été. Nous accueillerons à partir du 14 juillet, le père André BAKULA, prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa en étude à Rome. Il sera notre hôte. Sa présence permettra aux prêtres de pouvoir aussi s’absenter un moment. A la rentrée de septembre, les horaires des messes dominicales du matin seront très légèrement modifiés à partir du dimanche 2 septembre : 10h (au lieu de 10h15) et 11h30. La messe en langue portugaise n’aura plus lieu, à la fois pour des raisons de disponibilité des prêtres, mais aussi pour faciliter cette communion et cette unité du rassemblement dominical. Le catéchisme en langue portugaise continuera, le dimanche matin à 9h.

Chaque lundi matin, l’église sera aussi fermée dans l’année et il n’y aura plus qu’une seule messe à 19h.

 

A la Toussaint 2012, nous partirons pour la Bourgogne et le Lyonnais aux lieux les plus originels de la foi de notre pays. Culture, art et connaissance de notre patrimoine sont au programme de ces 5 jours, avec des rencontres et des temps liturgiques forts. Deux prêtres seront présents dans ce pèlerinage, dont le curé. Nous avons choisi ces destinations pour illustrer « l’Année de la Foi » à laquelle le Pape Benoît XVI invite toute l’Eglise. Cette année de la foi (qui est également le cinquantenaire du Concile Vatican II) sera l’axe de toute notre année pastorale. Une démarche de renouvellement de notre profession de foi sera proposée dans l’année avec des outils que nous sommes en train d’affiner. Parmi eux : un pèlerinage de Doyenné à Notre Dame de Paris pour son 850éme anniversaire, la mise en valeur de la démarche de Carême, une réflexion sur le Credo…..

 

Enfin, dans plus d’un an (en octobre 2013 exactement), notre église fêtera ses 150 ans. Certaines pierres et des dégâts des eaux sont témoins de cette histoire et la mairie (propriétaire) a mis en œuvre un plan de rénovation de certaines parties du bâtiment pour que notre jubilé en soit plus festif. Nous devrions en voir quelques résultats dans l’année 2012-2013. En tout cas, six commissions sont en place pour préparer ces festivités, et vous pourrez les rejoindre.

 

Laissez-nous vous souhaiter un bon été où que vous le viviez. La grâce du Seigneur est sur chacun de ses enfants.

 

Les prêtres de Notre Dame de Clignancourt