Eucharistie / Communion

 

 

eucharistieL’Eucharistie est la source et le sommet de la foi chrétienne. Le mot « Eucharistie » veut dire « Action de grâce » remerciement pour le don reçu ; Jésus avait rendu grâce sur le pain et le vin au cours de son dernier repas avec ses apôtres à la veille de sa Pâque, et ce mot en est venu à désigner ce repas lui-même, le « Repas du Seigneur ».

Le Dimanche, premier jour de la semaine, jour de la Résurrection, « jour du Seigneur », l’Église est convoquée par le Seigneur Jésus-Christ. Elle se rassemble dans la prière, elle écoute la Parole de Dieu, elle s’unit au sacrifice du Christ qui s’offre à son Père pour le salut du monde, elle rend grâce pour toute grâce accordée, elle participe au repas du Seigneur et reçoit le pain de vie, le Corps du Christ. On parle aussi de Communion parce que ce sacrement nous unit au Christ pour former un seul corps.

Lorsque nous sommes présents à la Messe, nous sommes présents au repas du Seigneur avec ses apôtres à la veille de sa Passion. Sur le pain et sur la coupe de vin Jésus dit : « Ceci est mon Corps, livré pour vous ; ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, nouvelle et éternelle, versé pour vous et pour la multitude. Vous ferez cela, en mémoire de moi. »

Le repas du Seigneur est un repas de noces. On y célèbre l’Alliance nouvelle et éternelle entre le Christ et son Église. Il est l’époux, elle est l’épouse, le Christ et l’Église ne font plus qu’un dans l’amour.

L’Eucharistie est le Sacrement par excellence. Après la consécration, à la Messe, le Christ demeure présent sous le signe du pain : on parle de « Présence réelle », et parce qu’il y es réellement présent, on peut adorer le pain consacré, le Saint Sacrement. Il est possible de participer à un temps d’Adoration du Saint Sacrement.

On peut aussi porter la communion aux malades et les associer ainsi à la célébration de la communauté. Lorsque l’on porte la communion à un mourant, elle s’appelle le « viatique » : c’est le pain pour la route, pour le dernier voyage du fidèle qui va passer de la table où le Seigneur l’a reçu en pèlerin au banquet préparé dans la maison du Père.

Source : paris.catholique.fr

 

Pour faire sa première communion :

  • Enfants et adolescents

Les enfants et adolescents désireux de faire leur première communion sont invités à rejoindre un groupe de catéchisme ou d’aumônerie adapté à leur âge. Ils seront préparés dans ce cadre. La première communion est habituellement proposée en classe de CM1 ou en deuxième  année de catéchisme ou d’aumônerie.

Catéchisme : http://www.ndclignancourt.org/?page_id=35

Aumônerie : http://www.ndclignancourt.org/?page_id=23

 

  • Adultes :

Les adultes souhaitant communier rejoignent le groupe de catéchuménat afin de s’y préparer.
Il est demandé au préalable de rencontrer l’un des prêtres accompagnateurs (Père Joseph Hunt ou Père Philippe Marsset), si possible lors de leurs permanences d’accueil dans l’église :  lundi, mercredi, jeudi (17h à 18h45) ou samedi (16h30 à 18h).

Plus d’informations : http://www.ndclignancourt.org/?page_id=333